En raison de travaux liés à l’installation de notre prochaine exposition temporaire, le sous-sol du musée ne peut plus être visité. En compensation, le tarif réduit est  appliqué aux visiteurs qui auraient dû payer le plein tarif. Merci de votre compréhension.

Votre week-end des 27 et 28 janvier au MSR !

Chaque semaine, l’équipe du musée vous propose des nombreuses activités, pour les petits ou pour les grands. Faites votre choix et ne tardez pas à réserver !

Pour les adultes

Un visiteur souriant, devant les reliefs des travaux d'Hercule, utilise l'audioguide.
Photo : Lydia Mouysset/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab)

Empruntez un audioguide gratuit !

Les audioguides, en français, sont disponibles gratuitement à l’accueil du musée et dans les salles.

Les pastilles sonores qui les composent vous permettront de découvrir nos collections sur un ton décalé.

Besoin d’être convaincu ? Allez, rien que pour vous la pastille sonore qui présente le Discobole !

Voilà un beau jeune homme qui fait encore mieux que la Vénus de Milo : non seulement il n’a plus de bras, mais il n’a plus de jambes et sa tête manque. Ce qui nous fait en tout cinq morceaux qui gisent peut-être encore quelque part au fond de l’Aude, près de Carcassonne, là où on l’a retrouvé au XVIIIe siècle. Au début, on n’a pas trop su ce que représentait cette statue : vu ce qu’il en reste, il pourrait aussi bien être en train de bêcher le jardin que de jouer aux dés, assis à une table. C’est d’ailleurs comme ça qu’on l’a longtemps présenté : assis. Et puis au début du XXe siècle, on a fait le rapprochement. Cette statue est tout simplement une copie d’une des œuvres les plus célèbres de l’Antiquité : le Discobole, un bronze sorti de l’imagination d’un des plus grands artistes grecs du Ve siècle avant notre ère, Myron, spécialisé entre autres dans la représentation d’athlètes en plein effort. Comme le sien, notre Discobole montre le sportif au tout dernier moment de son geste, juste avant qu’il lance son disque. Et l’œuvre de Myron était si belle, elle a tant marqué les artistes grecs et romains qu’on a continué de la copier pendant des siècles, en essayant encore et encore de retrouver la perfection de l’original. Celle-ci, qui est sortie des mains d’un artiste qui vivait au IIe siècle, 650 ou 700 ans après Myron, reste la seule copie retrouvée en Gaule. Ah oui, un dernier truc : le Discobole a tellement marqué la mémoire collective qu’on en trouve encore des traces aujourd’hui, même dans Astérix. Dans les Lauriers de César, Uderzo s’est amusé à dessiner un esclave un poil vaniteux qui prend exactement la même pose. Enfin pas longtemps, parce qu’il énerve tellement Astérix qu’il finit par se prendre une tarte. 

Avec des enfants âgés de 3 à 5 ans

Un médiateur culturel entouré d'enfants.
Photographie : Loussia Da Tos/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

Sur les traces d’une tortue

Les mythes gréco-romains à l’origine des constellations.
Les dieux et héros antiques peuplent encore le ciel ! Au cours de cette visite, découvrez les mythes qui se cachent derrière le nom des constellations.
À partir des sculptures du musée, plongez dans les récits mythologiques qui ont donné leurs noms, entre autre, à la Grande Ourse, aux Gémeaux ou encore aux Poissons.

Dim. 28 janv. à 10h30.
Tarifs : 5 € / 3 € / 0 €.

Tout public à partir de 9 ans

Un homme, vue de dos, vêtu d'un blouson marron, portant un chapeau sur la tête et tenant un fouet dans sa main droite se tient devant des ruines antiques.
Photographie : Denis—S/Shutterstock

Archéopop

L’archéologie n’est pas un métier de tout repos ! Déjouez les pièges des temples perdus, retrouvez le crâne de cristal, mettez la main sur les trésors cachés avant vos concurrents…
Vous y avez cru ? Eh non ! L’archéologie ce n’est pas tout à fait ça… Avec comme point de départ la pop culture, venez démêler le vrai du faux sur le métier d’archéologue.
Vous ne verrez plus jamais Indiana Jones de la même façon, mais n’hésitez pas à venir avec votre fedora…

Dim. 28 janv. à 15h.
Tarifs : 5 € / 3 € / 0 €.

Visites flash tout public

Ces visites permettent de découvrir les collections de manière thématique. Elles sont gratuites, accessibles à tous, petits et grands, sans réservation.

Vue de profil d'un casque de militaire.
Photographie : Jean-François Peiré.
Une médiatrice culturelle montre des outils utilisés pour l'écriture dans l'Antiquité
Photographie : Loussia Da Tos/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).
Un médiateur habille un manequin avec un costume de la fin de l'Antiquité
Photographie : Laurence Peirera/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).
Un groupe de visiteurs et un médiateur autour d'une vitrine contenant des armes gauloises.
Photographie : Laurence Peirera/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

Des Gaulois dans l’armée romaine

Tout le monde connaît les fameux légionnaires romains, mais saviez-vous qu’à leur côté se tenaient également des soldats venus de tous les territoires conquis par Rome et même au-delà ? Ces soldats, ce sont les auxiliaires. Venez découvrir leur histoire lors de cette visite au cœur de l’armée romaine.

Sam. 27 janv. à 11h30.

L’écriture dans l’Antiquité

Êtes-vous plutôt papyrus ou papier ? Tablette de cire ou tablette numérique ?
Oubliez les supports d’écriture modernes, cette animation vous fera découvrir tous les outils pour écrire dans l’Antiquité grâce à des reconstitutions d’objets que vous pourrez manipuler.

Sam. 27 janv. à 15h30.

Le costume à la fin de l’Antiquité

Si pour vous costume antique rime toujours avec toge et jupette de cuir, si vous voyez la fin de l’Empire romain comme une époque sombre et décadente, ne perdez pas une seconde !
Cette visite va bousculer les idées reçues et vous fera découvrir la richesse des costumes et des parures que portaient les femmes et les hommes en Gaule, au crépuscule de l’Empire.

Dim. 28 janv. à 11h30.

Les armes des Gaulois

Lors de cette visite, que vous soyez petit ou grand, venez en apprendre plus sur les armes utilisées par les Gaulois et leurs prédécesseurs, dans la région Toulousaine.
Épée en bronze, lance en fer, poignard et même un casque très singulier…
Vous en saurez plus sur les spécificités de la guerre et de l’armement dans l’Antiquité. Mais surtout, en repartant, vous saurez enfin si vous avez une tête à casque !

Dim. 28 janv. à 16h.

Avec les enfants

Composition de quatre photos présentant les mallettes de jeux
Photos : Lydia Mouysset/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

Des mallettes de jeux à emprunter

À chaque étage du musée, vous trouverez des mallettes que vous pouvez emprunter le temps de votre visite.

Les jeux qu’elles contiennent sont le gage d’une visite en famille réussie, y compris avec de très jeunes enfants. Jeux d’observation, mimes, marionnettes, devinettes… les activités sont très courtes et variées.

Pictogrammes en forme de chouettes, symbolisant les pistes sonores de l'audioguide pour enfant.

Écoutez la chouette !

À l’accueil, n’oubliez pas de prendre avec vous un audioguide gratuit !

Des pastilles sonores, spécialement conçues pour le jeune public, à partir de 6 ans, jalonnent le parcours permanent. Il suffit de repérer la chouette à proximité des objets et de taper le numéro correspondant sur le clavier de l’audioguide pour déclencher le commentaire.

Et pour les ados ou les adultes, le même audioguide fera l’affaire ! Mais cette fois-ci, c’est le pictogramme représentant une tête humaine portant des écouteurs qu’il faudra chercher.

À venir…

Trois femmes portant des vêtements romains.
Photographie : Association « Un Poil d’Histoire »

Des Romains au musée !

Grâce à la troupe de reconstitution historique Un Poil d’Histoire, vous saurez tout ou presque sur la vie quotidienne au temps des Romains : costume, bijoux, soins du corps, religion avec les cultes domestiques pratiqués autour de l’autel du foyer (le laraire), et l’usage et les techniques de l’écriture.

Dim. 4 févr., 10h-18h. Animations en continu.
Gratuit.

Afin de limiter le temps d’attente en caisse, nous vous conseillons de prendre votre billet d’entrée gratuit en ligne.

Pour retrouver l’ensemble de notre programmation à venir, consultez notre agenda !