Pour la visite de l’exposition « Cathares ». Toulouse dans la croisade, nous vous conseillons vivement de prendre votre billet en ligne afin d’éviter l’attente en caisse.

La crypte archéologique de Saint-Pierre-des-Cuisines

Cette église a été leur tombeau !

On connaît peu d’églises funéraires antiques à Toulouse. La mieux connue est Saint-Pierre-des-Cuisines, probablement construite au Ve siècle, au moment où les Wisigoths, ce peuple de Germains orientaux, installent leur quartier dans la partie nord-ouest de la ville, le long de la Garonne. Les vestiges de cette église sont conservés sous les gradins de l’auditorium du Conservatoire de musique.

Vue de la crypte archéologique de Saint-Pierre-des-cuisines. Sous le sol de l'église, on peut voir des vestiges de l'ancienne église : des murs et des sarcophages en calcaire ou marbre.
Photo : Don-Vip_CC-BY-SA

Dès le IVe siècle, des églises et des cimetières s’implantent au cœur de la ville, mais continuent aussi à exister à l’extérieur des murs. C’est notamment le cas de l’ancienne église Saint-Pierre-des-Cuisines, la seule de cette période entièrement révélée par des fouilles archéologiques. Mais, contrairement à son nom, on ne cuisait rien dans cette église funéraire.

D’une longueur de 30 m, elle devait présenter des dimensions comparables à celles de la première église Saint-Sernin, qui lui était contemporaine. On se réunissait donc, à la fin de l’Antiquité, dans cette église, afin de commémorer les défunts dont les tombes envahissaient tout l’espace intérieur jusqu’au cœur de la nef. Une façon comme une autre de se retrouver au plus près de Dieu après la mort. Elle est occupée jusqu’au début du XIe siècle, avant d’être profondément transformée jusqu’à donner le bâtiment actuel. De son décor, on ne conserve qu’une mosaïque du Ve siècle, recyclée dans l’abside de l’église du XIe siècle.

Cette église voisinait avec un bâtiment de plus grandes dimensions, daté de la même époque, peut-être un mausolée ou un monument funéraire d’une personnalité de premier rang : un roi wisigoth ? Qui sait ? Non loin se trouvait effectivement le palais des rois wisigoths. La descente de quelques marches mène donc le visiteur dans une remontée dans le temps, au IVe siècle ou au début du siècle suivant. Consultez notre agenda pour trouver la date de la prochaine visite guidée !

LE PETIT + AU MUSÉE

Une vidéo illustre en 3D les bâtiments du quartier goth : leur palais, l’église Saint-Pierre-des-Cuisines, le mausolée et l’église Notre-Dame la Daurade.