Pour la visite de l’exposition « Cathares ». Toulouse dans la croisade, nous vous conseillons vivement de prendre votre billet en ligne afin d’éviter l’attente en caisse.

Les vacances de printemps au Musée Saint-Raymond

Comme à chaque vacances scolaires, l’équipe du musée vous propose de nombreuses activités, pour les petits ou pour les grands.
Faites votre choix et ne tardez pas à réserver !

Trois jeunes enfants, de dos, et une femme adulte, cherchent des animaux représentés sur un pilastre sculpté en marbre.

Exposition temporaire

Visuel de l'exposition "Cathares". Toulouse dans la croisade. Dessin d'un bouclier portant la croix raymondine se détachant sur des flammes.
Graphisme : Guillaume Lamarque/Direction des Musées et Monuments (Mairie de Toulouse).

« Cathares ». Toulouse dans la croisade

Cathares, croisade, châteaux, inquisition, bûchers… autant de termes et d’images qui sont associés à la croisade contre les Albigeois (1209-1229).

Cette exposition inédite, conçue par le Musée Saint-Raymond, présente les événements et rebondissements qui ont émaillé la croisade contre les Albigeois mais aussi la question de l’hérésie dite « cathare », autour des débats qui animent actuellement la communauté des historiens.

Ne manquez pas ce rendez-vous avec l’histoire de Toulouse et de l’Occitanie !

Avec des enfants âgés de 3 à 5 ans

Un jeune enfant tenant une peluche représentant un serpent devant le relief d'Hercule combattant l'hydre de Lerne
Photographie : Loussia Da Tos/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

À petits pas

Cette visite permet une première découverte du musée.
Les enfants pourront faire appel à leur sens de l’observation, mais aussi à l’ouïe et au toucher. Trois activités différentes leur permettront de découvrir des portraits romains, les animaux des travaux d’Hercule, ainsi que les petits habitants des reliefs fleuris du premier étage.

La présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 1h.
Tarifs : 9 € / 5 € / 3 €.
Date et horaire : 21/04 (10h30).

Un médiateur culturel entouré d'enfants.
Photographie : Loussia Da Tos/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

Sur les traces d’une tortue

Une première approche de la mythologie pour les tout petits avec, en fil rouge, l’histoire de tortues.

La présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 1h.
Date : 11/04 (COMPLET).

Avec des enfants âgés de 6 à 8 ans

Une médiatrice montre à des enfants des éléments d'une maquette de maison romaine.
Photographie : Droits réservés.

La maison à remonter le temps

Menez l’enquête en famille sur le quotidien des Romains.

La présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 1h.
Tarifs : 9 € / 5 € / 3 €.
Date : 18/04 (COMPLET).

Deux enfants et une maman manipulant des playmobils représentant des divinités grecques.
Photographie : Marine Perez/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

En avant les dieux !

Votre mission : recomposer le Mont Olympe à l’aide de figurines Playmobil. En observant les sculptures de la villa de Chiragan, en relevant des défis ou en résolvant des énigmes, cette visite vous permettra d’identifier les divinités que les Romains adoraient et de reconstituer leurs figurines avec les bons attributs. Au fur et à mesure que les divinités retrouvent l’Olympe, découvrez leurs mythes.

La présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 1h.
Tarifs : 9 € / 5 € / 3 €.
Date et horaire : 12/04 (14h).

Un enfant réalise une lampe à huile dans un moule.
Photographie : Pauline Jung.

Huile de coude pour lampe à huile

Les participants découvrent la collection des lampes du musée puis en fabriquent une qu’ils conserveront.

La présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 2h.
Tarif : 9 €.
Date et horaire : 12/04 (10h30).

Tout public à partir de 9 ans

Un troubadour.
Conception graphique : Opixido.

Trobador

Mettez-vous dans la peau d’un troubadour et vivez les grands évènements du XIIIe siècle !

Trobador vous propose de parcourir l’exposition « Cathares ». Toulouse dans la croisade de façon ludique et interactive en compagnie du troubadour Peire Cardenal. Votre objectif : écrire la chanson qui fera de vous un grand troubadour. Pour cela vous devrez ouvrir l’œil et participer à des jeux.  

Disponible en français, anglais, espagnol et occitan.
Durée indicative : 45 min pour chaque site. Vous pouvez débuter le jeu au Musée Saint-Raymond ou au Couvent des Jacobins. 

Sans réservation. Compris dans le droit d’entrée à l’exposition.

Un groupe de visiteurs écoutant une médiatrice culturelle devant une sculpture de Jupiter-Sarapis
Photographie : Lydia Mouysset/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

Harry Potter Revelio

Le sortilège de Revelio permet de découvrir des choses cachées… Passionnés de Harry Potter, petits et grands, venez explorer à travers les statues du musée les mythes qui ont inspiré ses aventures.
Quelles significations peuvent avoir les prénoms Argus ou Minerva ? De quels serpents mythiques sont inspirés les dragons et le basilic ? Comment le thème de l’au-delà fait-il écho aux grands récits mythologiques ? Vous le (re)découvrirez dans cette visite qui lèvera le voile sur de nombreux épisodes de la saga Harry Potter.
Cette visite n’est pas réservée qu’aux enfants, tous les potterheads sont les bienvenus !

Pour les visiteurs de moins de 18 ans, la présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 1h.
Tarifs : 9 € / 5 € / 3 €.
Date : 21/04 (COMPLET)
.

Des visiteurs participant à l'activité : ils utilisent un mortier pour piler des épices.
Photographie : Loussia Da Tos/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

Magister chef. La cuisine romaine antique

Que pouvaient bien manger les Romains ? Une cuisine à découvrir au musée… et à tester lors d’un atelier !
Les Romains mangeaient-ils vraiment des tétines de truie farcies aux oursins, des langues de paon et des talons de chameau ? Les fast-foods existaient-ils il y a deux mille ans ?
Lors de cette visite, vous en apprendrez plus sur les ingrédients et les plats dont se nourrissaient les habitants de l’Empire. Vous découvrirez également les techniques et ustensiles utilisés.
Pour terminer, un atelier vous permettra de mettre la main à la pâte et de goûter à ces saveurs oubliées. Vous repartirez avec un condiment que vous aurez concocté vous-mêmes ainsi qu’un livret de recettes romaines faciles à reproduire chez vous !

Pour les visiteurs de moins de 18 ans, la présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 1h.
Tarifs : 9 € / 5 € / 3 €.
Date et horaire : 17/04 (10h30) et 18/04 (10h30).

Un homme, vue de dos, vêtu d'un blouson marron, portant un chapeau sur la tête et tenant un fouet dans sa main droite se tient devant des ruines antiques.
Photographie : Denis—S/Shutterstock

Archéopop

L’archéologie n’est pas un métier de tout repos ! Déjouez les pièges des temples perdus, retrouvez le crâne de cristal, mettez la main sur les trésors cachés avant vos concurrents…
Vous y avez cru ? Eh non ! L’archéologie ce n’est pas tout à fait ça… Avec comme point de départ la pop culture, venez démêler le vrai du faux sur le métier d’archéologue.
Vous ne verrez plus jamais Indiana Jones de la même façon, mais n’hésitez pas à venir avec votre fedora…

Pour les visiteurs de moins de 18 ans, la présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 1h.
Tarifs : 9 € / 5 € / 3 €.
Date et horaire : 10/04 (11h15).

Un cavalier médiéval en arme charge.
Photographie : Catherine Lauthelin.

Visite guidée de l’exposition « Cathares ». Toulouse dans la croisade (site du Musée Saint-Raymond)

On vous présentera  les protagonistes de la croisade contre les Albigeois, les événements et rebondissements qui l’ont émaillée ainsi que la vie quotidienne des Toulousains pendant les affrontements.

Prolongez votre découverte en allant visiter la partie de l’exposition présentée au Couvent des Jacobins (vous y avez accès en présentant votre billet d’entrée) et en y suivant une visite guidée (voir ci-dessous).

Pour les visiteurs de moins de 18 ans, la présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 1h.
Tarif : 5 € en plus du billet d’entrée à l’exposition.
Dates et horaires : 6/04 (11h et 16h30),7/04 (11h et 16h30), 9/04 (11h), 10/04 (11h), 11/04 (11h), 12/04 (11h), 13/04 (11h), 14/04 (11h), 1704 (11h), 18/04 (11h), 19/04 (11h), 20/04 (11h et 16h30) et 21/04 (11h et 16h30).

Un religieux, debout devant d'autres religieux assis, pointe du doigt un homme à sa droite.
Photographie : Mairie de Toulouse/Musée des Augustins.

Visite guidée de l’exposition « Cathares ». Toulouse dans la croisade (site du Couvent des Jacobins)

Au cours de cette visite vous découvrirez la partie de l’exposition présentée au Couvent des Jacobins. Le parcours est ici centré sur la question de l’hérésie dite « cathare », et les débats qui animent la communauté des historiens. Il abordera également des thèmes célèbres tels que l’Inquisition, des sites emblématiques comme Montségur ou encore les fameux « châteaux cathares ».

Visite conseillée à partir de 12 ans. Pour les visiteurs de moins de 18 ans, la présence d’au moins un adulte, muni d’un billet, accompagnateur est obligatoire.
Durée : 1h.
Tarif : 5 € en plus du billet d’entrée à l’exposition.
Dates et horaires : 6/04 (15h), 7/04 (15h), 9/04 (15h), 10/04 (15h), 11/04 (15h), 12/04 (15h), 13/04 (15h), 14/04 (15h), 16/04 (15h), 17/04 (15h), 18/04 (15h), 19/05 (15h), 20/04 (15h) et 21/04 (15h)
.

Un enfant réalise une mosaïque en forme de feuille à l'aide de petits galets.
Photographie : Mathieu Scapin/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

Les petits mosaïstes

Après avoir découvert les mosaïques présentées dans le musée. Les enfants découvrent la technique de la mosaïque antique et en réalisent une en utilisant de petits galets.

Atelier réservé aux enfants.
Durée : 2h.
Tarif : 9 €.
Dates : 10/04 (COMPLET) et 19/04 (COMPLET).

Image d'illustration de l'activité de calligraphie.
Photographie : Mathieu Scapin/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

Calligraphie à la romaine

Pendant l’Antiquité romaine, les murs étaient très bavards !
Au musée Saint-Raymond, vous découvrirez et observerez plusieurs inscriptions gravées dans la pierre que l’on pouvait voir dans les rues de Tolosa. Mais les lettres pouvaient aussi être peintes directement sur les murs, pour informer les passants d’un menu proposé ou bien d’un message à faire passer, comme on le voit sur les graffitis de Pompéi. Venez découvrir cette calligraphie latine, la « capitale cursive », et pratiquez-la en réalisant un signe stylisé qui sera la combinaison de vos initiales et avec lequel vous repartirez !

Pour les participants de moins de 18 ans, la présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 1h30.
Tarif : 9 €.
Date et horaire : 9/04 (10h30).

Une personne forme des lettres médiévales
Photographie : Corentin Noyer.

Lettrines médiévales

Dans le musée, vous pourrez observer des mots inscrits sur des sceaux, chartes, épitaphes et traités… Et si vous preniez à votre tour le pinceau ? Après avoir observé des objets datés du XIIIe siècle, vous pourrez participer à un atelier de calligraphie médiévale. L’écriture lombarde n’aura plus de secrets pour vous ! Vous repartirez avec un marque-page sur lequel vous inscrirez votre monogramme dans l’esprit d’une lettrine.

Pour les participants de moins de 18 ans, la présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 1h30.
Tarif : 9 €.
Dates et horaires : 9/04 (14h30).

Un enfant présente une lampe à huile qu'il vient de fabriquer.
Atelier Lampes à huile

Huile de coude pour lampe à huile

Les participants découvrent la collection des lampes du musée puis en fabriquent une qu’ils conserveront.

Pour les participants de moins de 18 ans, la présence d’au moins un adulte accompagnateur, muni d’un billet, est obligatoire.
Durée : 2h.
Tarif : 9 €.
Date et horaire : 16/04 (10h30).

Pour accompagner votre visite avec des enfants

Composition de quatre photos présentant les mallettes de jeux
Photos : Lydia Mouysset/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

Des mallettes de jeux à emprunter

À chaque étage du musée, vous trouverez des mallettes que vous pouvez emprunter le temps de votre visite.

Les jeux qu’elles contiennent sont le gage d’une visite en famille réussie, y compris avec de très jeunes enfants. Jeux d’observation, mimes, marionnettes, devinettes… les activités sont très courtes et variées.

Pictogrammes en forme de chouettes, symbolisant les pistes sonores de l'audioguide pour enfant.

Écoutez la chouette !

À l’accueil, n’oubliez pas de prendre avec vous un audioguide gratuit !

Des pastilles sonores, spécialement conçues pour le jeune public, à partir de 6 ans, jalonnent le parcours permanent. Il suffit de repérer la chouette à proximité des objets et de taper le numéro correspondant sur le clavier de l’audioguide pour déclencher le commentaire.

Et pour les ados ou les adultes, le même audioguide fera l’affaire ! Mais cette fois-ci, c’est le pictogramme représentant une tête humaine portant des écouteurs qu’il faudra chercher.

Visites flash tout public

Ces visites permettent de découvrir les collections de manière thématique. Elles sont gratuites, accessibles à tous, petits et grands, sans réservation.
Durée : 30min.

Un groupe de visiteurs et un médiateur autour d'une vitrine contenant des armes gauloises.
Photographie : Mathieu Scapin/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).
Une médiatrice culturelle montre des outils utilisés pour l'écriture dans l'Antiquité
Photographie : Loussia Da Tos/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).
Un médiateur habille un manequin avec un costume de la fin de l'Antiquité
Photographie : Laurence Peirera/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).
Proposition de reconstitution du château des comtes de Toulouse
Restitution graphique : KALEO.

Les armes des Gaulois

Lors de cette visite, que vous soyez petit ou grand, venez en apprendre plus sur les armes utilisées par les Gaulois et leurs prédécesseurs, dans la région Toulousaine.
Épée en bronze, lance en fer, poignard et même un casque très singulier…
Vous en saurez plus sur les spécificités de la guerre et de l’armement dans l’Antiquité. Mais surtout, en repartant, vous saurez enfin si vous avez une tête à casque !

Sam. 6 avril (15h30) et dim. 21 avril (16h)

L’écriture dans l’Antiquité

Êtes-vous plutôt papyrus ou papier ? Tablette de cire ou tablette numérique ?
Oubliez les supports d’écriture modernes, cette animation vous fera découvrir tous les outils pour écrire dans l’Antiquité grâce à des reconstitutions d’objets que vous pourrez manipuler.

Ven. 12 avril (11h30) et sam. 20 avril (16h).

Le costume à la fin de l’Antiquité

Si pour vous costume antique rime toujours avec toge et jupette de cuir, si vous voyez la fin de l’Empire romain comme une époque sombre et décadente, ne perdez pas une seconde !
Cette visite va bousculer les idées reçues et vous fera découvrir la richesse des costumes et des parures que portaient les femmes et les hommes en Gaule, au crépuscule de l’Empire.

Mar. 9 avril (11h30).

Le château des comtes de Toulouse

Ses vestiges sont aujourd’hui bien cachés, mais les comtes de Toulouse avaient bien une demeure monumentale dans la ville, construite sur l’ancien rempart romain. Porte antique, château comtal puis château royal… Cette visite vous fera découvrir l’histoire de ce lieu emblématique de Toulouse au Moyen Âge.

Mer. 10 avril (15h30) et ven. 19 avril (15h30).

Sceau en cire montrant le comte de Toulouse assis et portant dans sa main gauche le château Narbonnais.
Photographie : Archives nationales de France (Traité de Paris)
Instrument de musique : vielle
Photographie : droits réservés.
Plaque de ceinture.
Photographie : Daniel Martin.
Un groupe de visiteur assiste à la visite "Les dieux du stade" devant une sculpture représentant un discobole.
Photographie : Loussia Da Tos/Musée Saint-Raymond (Licence ouverte-Etalab).

Toulouse dans la cire

Les comtes et les consuls de Toulouse nous ont laissé de nombreux sceaux, ces galettes de cire sur lesquelles ils font apparaître l’image qu’il veulent donner d’eux ou de leur ville. Croix raimondine, château Narbonnais, basilique Saint-Sernin… On y voir apparaître dès le XIIe siècle les éléments qui représentent toujours la ville aujourd’hui et, si on regarde bien, on peut lire l’histoire de Toulouse dans ces sceaux.

Mer. 17 avril (15h30).

Les troubadours au temps de la croisade

Lorsqu’on pense « troubadour », on pense souvent à un poète chantant son amour pour une dame inaccessible. Mais ils chantent aussi la guerre, se lancent dans des joutes verbales hautes en couleur ou sont à l’origine de pamphlets acerbes. Cette visite vous emmène à la découverte des troubadours et trobaïritz et leur art au XIIIe siècle.

Ven. 12 avril (15h30) et jeu. 18 avril (15h30).

Le costume au XIIIe siècle

Reflet du statut des individus dans la société médiévale, le costume tient une place majeure dans la vie des femmes et des hommes du Moyen Âge.
Loin des clichés véhiculés par certaines production
contemporaines, venez
découvrir l’univers coloré et
chatoyant de la mode au XIIIe siècle.

Ven. 16 fév. à 15h30.

Les dieux du stade

Les athlètes étaient-ils nus dans l’Antiquité ? Les femmes faisaient-elles du sport ? Les sportifs étaient-ils des célébrités ?
Venez découvrir les pratiques sportives antiques à travers des statues et objets du quotidien !

Jeu. 11 avril (11h30.