Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-18:00. Gratuit pour les - de 18 ans. Gratuit pour tous chaque 1er dimanche du mois.

Tête de Tibère âgé



Tête représentant Tibère âgé découverte sur le site de la villa romaine de Chiragan (Martres-Tolosane, Haute-Garonne)


© Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré

Tibère âgé

Empereur de 14 à 37
Acquis en 1826
Marbre blanc à grains très fins, minuscules particules de mica, sculpté entre 27 et 37
H. : 34 cm ; l. : 18 cm

Tibère, né à Rome le 16 novembre 42 et mort à Misène le 16 mars 37, est le deuxième empereur romain ayant régné de 14 à 37. Il est membre de la dynastie Julio-Claudienne. Durant sa jeunesse, il se distingue par son talent militaire en conduisant avec succès des campagnes le long de la frontière septentrionale de l'Empire et en Illyrie.
Il retourne à Rome en 4 où il est adopté par Auguste et devient le dernier des successeurs potentiels de l'empereur. A la mort de son père adoptif, il lui succède et règne de manière habile et prudente.

Cependant, lorsque le préfet tente de prendre possession du pouvoir, Tibère le fait destituer et assassiner : l'empereur ne retourne plus dans la capitale où il est haï jusqu’à sa mort, en 37. Il faut attendre près d'un siècle après cette effigie impériale pour trouver un nouveau portrait à Chiragan. Aucun portrait de gouvernant ni même d'inconnu jusqu'à Trajan est aujourd'hui connu durant ce long intermède.

© Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré
La couronne de chêne permet de rapprocher le modèle du dieu Jupiter. Elle est également le symbole du Père de la Patrie (pater patriae), un titre que Tibère a refusé, et également celui de la clémence (clementia), une vertu impériale devenue équité de type despotique. Le portrait de Chiragan, datable de la fin du règne, est en même temps l'un des premiers à montrer cet attribut d'autorité.
Du côté droit, une grande mortaise témoigne d'une réparation antique de cette couronne à l'aide d'une prothèse (les mêmes caractéristiques se retrouvent sur les portraits de Tibère découverts à Tarragone et Ancône).

Inv. Ra 90

Pour plus d'informations sur cette œuvre, rendez-vous ici.

Lu 70 fois

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest
YouTube







Inscription à la newsletter