Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-18:00. Gratuit pour les - de 18 ans. Gratuit pour tous chaque 1er dimanche du mois.

Autour de l'exposition Rituels grecs. Une expérience sensible




Visites de l'exposition

Figurine de cochon British Museum, Londres, n° inv.1859,1226.30 V. 350-330 av. n. è. L’offrande d’une statuette en forme d’animal permet de perpétuer une offrande éphémère, honorant la divinité alors que l’animal a été mis à mort et partagé entre les hommes et les dieux depuis longtemps. Selon la légende le porc serait une victime appréciée de Déméter, déesse de l’agriculture et des moissons, depuis qu’un cochon aurait mangé les jeunes pousses qu’elle protège. (c) The Trustees of the British Museum
Figurine de cochon British Museum, Londres, n° inv.1859,1226.30 V. 350-330 av. n. è. L’offrande d’une statuette en forme d’animal permet de perpétuer une offrande éphémère, honorant la divinité alors que l’animal a été mis à mort et partagé entre les hommes et les dieux depuis longtemps. Selon la légende le porc serait une victime appréciée de Déméter, déesse de l’agriculture et des moissons, depuis qu’un cochon aurait mangé les jeunes pousses qu’elle protège. (c) The Trustees of the British Museum
Informations pratiques
Horaire : 15:00-16:15 | Tarif : 3 € + droit d'entrée à l'exposition (8 € en plein tarif)

Mois de décembre 2017 : dimanche 10 (COMPLET), mercredi 13 (COMPLET),, dimanche 17, mercredis 20 et 27.
Réservation

Mois de janvier 2018 : mercredi 3, dimanche 7, mercredi 10, dimanche 14, mercredi 17, dimanche 21, mercredi 24, dimanche 28, mercredi 31.
Mois de février 2018 : dimanche 4, mercredi 7, dimanche 11, mercredi 14, dimanche 18, mercredi 21; dimanche 25, mercredi 28.
Mois de mars 2018 : dimanche 4, mercredi 7, dimanche 11, mercredi 14, dimanche 18, mercredi 21; dimanche 25.
Réservation

Ateliers

Pyxide attique à fond blanc British Museum, Londres, n° inv. 1894,0719.1 Peintre de Splanchnopt, 470-460 av. n. è. Une pyxide est une boîte à cosmétiques (onguents, poudres) ou à bijoux. La mariée pouvait s’en servir pour se maquiller, se parfumer. (c) The Trustees of the British Museum
Pyxide attique à fond blanc British Museum, Londres, n° inv. 1894,0719.1 Peintre de Splanchnopt, 470-460 av. n. è. Une pyxide est une boîte à cosmétiques (onguents, poudres) ou à bijoux. La mariée pouvait s’en servir pour se maquiller, se parfumer. (c) The Trustees of the British Museum
Les cosmétiques dans l’Antiquité
En famille (7 ans et +) | 3 € + droit d’entrée à l’exposition
Samedi 13 janvier | 10:30-12:00 et 14:30-16:00
Réservation

Les parfums dans l’Antiquité
En famille (7 ans et +) | 3 € + droit d’entrée à l’exposition
Samedi 10 février | 10:30-12:00 et 14:30-16:00
Réservation

Le banquet : boissons et amuse-bouches antiques
Tout public | 3 € + droit d’entrée à l’exposition
Samedi 3 mars | 10:30-12:00 et 14:30-16:00
Réservation

Conférences

Sensorialités et couleurs dans l’Antiquité grecque : de la matière au symbolique
Adeline Grand-Clément et Maud Mulliez
jeudi 11 janvier à 18 h

Chaque société se caractérise par un « régime sensoriel » propre, intimement lié à un système de pratiques, de valeurs et de représentations. Or, lorsqu’il s’agit d’entrer en contact avec les puissances divines, ce système peut subir des modifications et des recompositions. En Grèce ancienne, les activités rituelles visent précisément à mobiliser l’ensemble des sens des fidèles, pour provoquer un engagement corporel, agir sur l’état de conscience, établir un lien avec l’invisible et créer les conditions d’une expérience collective partagée par la communauté. La conférence proposera de revenir sur les dispositifs matériels mis en place lors des rituels grecs, en prenant l’exemple du soin réservé aux monuments funéraires et aux couleurs qui les rehaussaient. L’archéologie expérimentale permet en effet de mesurer l’excellente connaissance qu’avaient les artisans grecs des propriétés des matières et des pigments qu’ils utilisaient. Les différentes étapes de l’élaboration de la stèle en marbre peint présentée dans l’exposition seront ainsi expliquées.

Retrait des billets uniquement sur www.eventbrite.fr.
Gratuit
 

L’étoffe des dieux. Tisser et teindre dans le monde grec
Adeline Grand-Clément, Delphine Talbot, Catherine Bataillon, Zoé Montagu
jeudi 15 février à 18 h

Les offrandes textiles étaient fréquentes dans les sanctuaires, pour habiller les statues des dieux, être déposées à proximité ou simplement stockées dans des étagères et des coffres. Réalisées avec une grande virtuosité par les femmes, les tissus constituaient des pièces de valeur, arborant des couleurs variées, et manifestaient avec éclat la piété des dédicantes. Les pièces les plus prestigieuses portaient des décors d’or et de pourpre, la teinture la plus prestigieuse de l’Antiquité. Il était aussi habituel de consacrer à la divinité des vêtements qu’on avait portés : une relation plus intime s’établissait alors entre la ou le dévot(e) et la déesse ou le dieu destinataire. Malheureusement, la grande majorité de ces offrandes textiles ont disparu aujourd’hui – rares sont les fragments de fibre qui ont pu être conservés en Grèce.
La conférence présentera les différentes étapes qui ont permis la réalisation des tissus confectionnés pour l’exposition : teintures naturelles, puis tissage.

Retrait des billets uniquement sur www.eventbrite.fr.
Gratuit

Amphore panathénaïque du Peintre de Pan Metropolitan Museum inv. 20. 245
Amphore panathénaïque du Peintre de Pan Metropolitan Museum inv. 20. 245
La musique dans l'Antiquité grecque
Ghislaine Vandensteendam,
Professeur de musique, membre associé PLH-ERASME et IRPALL, musicothérapeuthe, médaillées du Conservatoire, Prix du conservatoire et spécialiste de la musique de l'Antiquité

jeudi 15 mars à 18 h

La musique, considérée comme le principal des arts, était apprise non pas comme un agrément mais comme un devoir. Elle rythmait et accompagnait tous les gestes de la vie. Cette musique, qui pouvait rassembler plus de 14 000 spectateurs lors de concours musicaux, nous est le plus souvent connue par ses représentations iconographiques, mais son étude est pluridisciplinaire.
Cette conférence propose de partir à la découverte, au travers d’exemples et d’écoutes, des différentes sources archéologiques, de l’organologie, des différentes partitions et du métier de musicien à cette époque.

Retrait des billets uniquement sur www.eventbrite.fr.
Gratuit

Photo : J.-F. Peiré
Photo : J.-F. Peiré

Lu 1078 fois

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest
YouTube







Inscription à la newsletter