Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-18:00. Gratuit pour les - de 18 ans. Gratuit pour tous chaque 1er dimanche du mois.


Tremissis de Banassac



Ce tremissis a été frappé au VIIe siècle en Lozère, il fait partie du trésor de Séviac (Gers).


© IRAMAT-CNRS
© IRAMAT-CNRS

Tremissis

Frappée à Banassac (Lozère), VIIe siècle
Tremissis - Or
1,261 g

Au droit : Traces de la légende SIGIBERTVS RIX Tête diadémée à droite ; devant, six points en arc de cercle, derrière, trois autres points.
Banassac (Bannaciaco), après avoir été un important centre de productions céramiques à l'époque gallo-romaine, est à nouveau célèbre au Premier Moyen Age grâce à ses ateliers monétaires qui en font un des pôles les plus actifs du Gévaudan aux VIe et VIIe siècles. Elle fut la ville où l’on frappa le plus grand nombre de monnaies d’or, sous et tremisses. Selon certains, le dixième des monnaies d'or mérovingiennes conservées a été fabriqué à Banassac.
 

© IRAMAT-CNRS
© IRAMAT-CNRS
Au revers : GA(VALETA)NO Calice à deux anses ; au-dessous, trait horizontal perlé. A l'exergue BAH.

Le motif récurrent de Banassac est un vase, peut-être vestige de la tradition potière du lieu. Les monnaies de l'atelier de Banassac au nom de Sigebert III, comme cet exemplaire en porte les traces dans sa légende de droit, sont frappées vers 639-645.

Texte : Marie-Laure Le Brazidec, 2016.

Inv. 2000.14.320

Pour plus d'informations sur cette monnaie, rendez-vous ici.
Pour découvrir la monnaie sur la plateforme Joconde, cliquer ici.

Lu 15 fois

Dans la même rubrique :
< >

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest
YouTube







Inscription à la newsletter