Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7, de 10:00 à 18:00. Gratuit pour les - 18 ans. Gratuit pour tous chaque premier dimanche du mois.


Tétradrachme d'Alexandre le Grand



Le roi Alexandre le Grand a fait frapper ce tétradrachme entre 333 et 323 avant notre ère à Amphipolis. Dans la figure d'Héraclès au droit, se trouve le portrait idéalisé du roi.


© Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré

Alexandre le Grand

Roi de Macédoine de 336 à 323 avant notre ère
Frappée à Amphipolis, entre 333 et 323 avant notre ère
Tétradrachme - Argent
17,09 g

Au droit : L’idéal démocratique grec n’autorisait à aucun personnage important de faire frapper monnaie à son image ; contrairement aux dynastes orientaux (les satrapes). Si les monnaies d’Alexandre (dynastie des Témérides) ne le représentant pas officiellement, la figure d’Héraclès évoque indirectement le physique idéalisé du roi. Image divine et portrait sont donc mêlés.

En Macédoine, les rois se disaient descendants d’Héraclès. Le dieu y est représenté sur les monnaies depuis le Ve siècle avant notre ère. La peau de lion (léonté) permettait également aux peuples orientaux d’y reconnaître certaines de leurs divinités, elles aussi vainqueurs d’un fauve : Melkart pour les Phéniciens ou Rostam pour les Perses.

© Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré
Au revers : Zeus Aetophoros (porteur d’aigle) serait une association de l’image de Zeus de Macédoine et du grand dieu phénicien Baal de la cité de Tarse (sud-est de la Turquie), conquise durant l’été 333 avant notre ère par Alexandre.

Texte : Pascal Capus, 2016

Inv. 2000.15.104

Pour plus d'informations sur cette monnaie, rendez-vous ici.

Lu 15 fois

Dans la même rubrique :
< >

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest







Inscription à la newsletter