Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7, de 10:00 à 18:00. Gratuit pour les - 18 ans. Gratuit pour tous chaque premier dimanche du mois.


Les mercredis de l’archéologie



Cycle de conférences


(c) INRAP
(c) INRAP
Après vous avoir proposé en 2016 de voyager dans le temps au cœur des cités anciennes, le laboratoire TRACES s’associe au MSR pour vous inviter cette année à plonger dans l'univers des nouvelles technologies. De l'infiniment petit jusqu'à l'acquisition 3D et la prospection à grande échelle, les terrains de recherche de l'archéologie se transforment et se diversifient. Venez découvrir comment des techniques innovantes permettent aujourd’hui à l'archéologue de voir les sociétés passées sous un jour nouveau. Et si, sous l'oculaire d'un microscope, votre histoire n'était pas si lointaine ?
 
Le laboratoire Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés (TRACES) est une unité mixte de recherche du CNRS contractualisée avec l’université de Toulouse II Jean-Jaurès et le ministère de la Culture et de la Communication et conventionnée avec l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et l’Inrap.
 
Le mercredi 7 juin (programmation ci-dessous) | 18:30-19:30 | Gratuit | Réservation des billets sur le site www.eventbrite.fr

Restitution en 3D de la porte en pierre du dolmen de la Motte de la Jacquille à Fontenille, Charente (réalisation Archeotransfert).
Restitution en 3D de la porte en pierre du dolmen de la Motte de la Jacquille à Fontenille, Charente (réalisation Archeotransfert).
7 juin 2017 à 18:30 – Vincent Ard, Chargé de recherche au CNRS, UMR5608-TRACES
Nouveau regard sur le mégalithisme de la façade atlantique au Néolithique par les outils 3D et la géophysique
Les mégalithes (dolmens et menhirs), premières architectures monumentales d’Europe occidentale, ont depuis toujours attisé la curiosité. Ils symbolisent à eux seuls l’univers symbolique des sociétés néolithiques et leur capacité à mettre en œuvre des chantiers de construction titanesques. D’abord fouillés pour leur contenu, parfois très riche en mobilier, dès le XIXe siècle, ces mégalithes font l’objet de fouilles de plus en plus fines depuis une cinquantaine d’années. L’arrivée de nouveaux moyens d’étude, tels la 3D et la prospection géophysique, offre l’opportunité de percevoir ces architectures et leur environnement comme les bâtisseurs néolithiques ont pu les percevoir. 
Réservation

Lu 1401 fois

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest







Inscription à la newsletter