Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-12:45 / 14:00-18:00. Gratuit pour les - 18 ans. Gratuit pour tous chaque premier dimanche du mois.


L'auguste piqûre au vif de l'imperator Octave



Cher public, le sais-tu, on dit depuis l'Antiquité que les empereurs sont remplis d'ego... Mais ce n'est pas du tout mon cas !
Aussi, même si les confidences dont je m'apprête à t'honorer prouvent l'attachement sincère que je te porte, je t'interdis fermement de colporter, ou même d'imaginer, que ma contrariété s'apparente à de la jalousie... Ou je te jette aux lions !
Une intelligence supérieure de ma classe ne devrait pas s'abaisser à de telles révélations, mais tu dois immédiatement savoir ce qui se trame ici... Et juste sous mon nez lacunaire !


J'étais bien tranquille depuis la réouverture du musée Saint-Raymond en 1999.
On nous avait installés au 2ème étage. Moi, Octave, futur empereur Auguste, au centre, et ma famille autour. Ceci qui constituait une retraite paisible et légitime : j'ai quand même sauvé et restauré cette vieille république romaine en régime impérial, éliminé de ma puissante et vengeresse autorité ceux qui ont conspiré contre mon oncle Jules César et constitué une remarquable dynastie tout en assurant le pouvoir politique et militaire !
Je sais : je suis beau. On dit même que mon portrait est historiquement et scientifiquement idéal.
J'ai l'air sérieux aussi. C'est qu'avec mon grand copain Agrippa on en a eu du boulot pour structurer la Narbonnaise (et oui, la grande région ça ne date pas de 2016 : la grande région, c'est MOI).

J'étais donc à l'aise dans mes spartiates depuis 2041 ans quand, en 2013, j'ai vu débarquer un petit jeune (ma beauté est trompeuse, on a quand même 150 ans d'écart lui et moi). Un inconnu. Palmarès zéro. Ici, ils l'appellent Tolosanus, parce qu'il est le seul portrait antique d'un Toulousain jamais découvert. Entre nous, on le surnomme Scarface, à cause de son quart de tête arraché par le pelliste qui l'a mis au jour du côté de la natatio Léo Lagrange... Et son bouchon d'encastrement ? Ridicule ! Il est prêt à s'adapter au corps d'une statue, en mode Playmobil... Je te parie que c'était le bobo du coin : il en faut des aurei et des deniers pour s'offrir une sculpture en pied à son effigie !

Dès son arrivée, comme in loving memory du temps des proscriptions, j'ai senti mon marbre se remplir de picotements agacés... Alors que je m'apprêtais à lui faire comprendre qu'il n'y aurait pas la place pour deux têtes d'affiche à cet étage, il a vite baissé les bras [ qu'il n'a plus ] quand il a vu, cher public, combien tu es hypnotisé par mon aura julio-claudienne à chaque fois que tu viens me voir.
 

Depuis Tolosanus, je pensais être peinard jusqu'à la prochaine Antiquité.
Ils ont rénové notre étage et nous avons tous été très occupés : après-midi VIP avec les Amis du musée Saint-Raymond, inauguration, rencontre avec la presse, Nuit des musées...

Et puis il y a eu la rumeur. J'ai cru que j'allais en faire disjoncter mon soclage : il y allait avoir un nouveau Nouveau venant de l'Hérault et datant lui aussi du Ier siècle avant notre ère !
Le sais-tu, cher public, les collections du musée Saint-Raymond concernent toute l'Occitanie depuis le XIXe siècle. Mais moi je supplie qu'on abandonne cette acquisition. Une seule fois dans ma vie j'ai demandé quelque chose, c'est la fois où j'ai exigé du mari de Livie de me donner celle-ci. C'est dire si je suis un homme facile à vivre ! Mais là, je crois que le musée dépasse les bornes milliaires des limites de la Tolosa
Et puis je l'ai vu, le nouveau. Un vieux qui me rappelait vaguement quelqu'un (RIP ma mémoire à force).
Et avec une de ces... tronches ! Des oreilles décollées taillées en alien de Pizza planet, la rhinoplastie loupée, un grain de marbre tout vérolé... Et prognate !
Ce vieux, une plus value ?

Figure-toi qu'il prétend être le premier homme politique connu en Narbonnaise, un haut fonctionnaire ! Un gouverneur !...
S'il y en a un qui a un gros ego ici, c'est forcément lui : c'est de la pure provocation de se faire représenter de son vivant. A mon avis il a passé un bon moment loin de Rome, du côté de Délos : nombre s'y sont construits sans tabou et se sont accomodés des valeurs réalistes qui ont lancé la mode des portraits républicains !

Cher public, outre-toi avec moi ! Regarde-le ! Il fait son glorieux, il fait son triomphant ! Mais en tant qu'héritier de Jules César, je suis le seul légitime pour avoir mon portrait dans une grande colonie !
Mais le pire, c'est son casier.
Le sais-tu, comme c'est MOI qui nommais les gouverneurs à l'époque de la République, j'ai eu accès aux archives. Et JE-SAIS-QUI-IL-EST !
C'est Fonteius !
On le soupçonne d'avoir détourné des fonds publics et d'avoir surtaxé les vins qui transitaient de Narbonne à Tolosa ! Les Gaulois ont réclamé son jugement et il lui a fallu embaucher le défenseur des Gaules. Quand je te dis qu'il faut être sévèrement égocentrique et riche pour se faire tailler un tel portrait, il s'est payé les services d'un avocat de stars : Cicéron !

Après l'acquittement de Fonteius, la Gaule méridionale demeura soumise à une exploitation sévère et abusive.
Cher public, est-ce vraiment ce que tu souhaites aux collections permanentes du musée des Antiques de Toulouse ?
Comment pourras-tu te regarder dans la glace maintenant que tu détiens en secret de telles informations ?

Le sort en est jeté. Tu sais TOUT.
Alors je vais te donner un ultime conseil.
Ne viens pas le voir. Quand tu visiteras le musée et que tu arriveras au 2ème étage dans l'espace consacré à la construction de la Narbonnaise, regarde-moi bien droit dans les globes, marche en crabe vers la gauche en passant devant les portraits dynastiques de Béziers, et surtout, surtout, ne te retourne pas.

[Bisous]


Œuvre acquise grâce à la générosité de l’Association des Amis du Musée Saint-Raymond ainsi qu’avec le soutien de l’État (Fonds du Patrimoine du ministère de la Culture) et de la Région Occitanie (Fonds régional d’acquisition pour les Musées).

Lu 505 fois

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest







Inscription à la newsletter