Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-12:45 / 14:00-18:00. Gratuit pour les - 18 ans. Gratuit pour tous chaque premier dimanche du mois.


Hercule fait sortir Cerbère de la bouche des Enfers – Les 12 travaux d'Hercule



Relief en marbre d'Hercule et Cerbère découvert sur le site de la villa romaine de Chiragan (Martres-Tolosane, Haute-Garonne)


© Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré

Hercule et Cerbère

Acquis en 1826
Marbre de Saint-Béat (Haute-Garonne) sculpté entre le IIe et le IIIe siècle
H. 143 cm ; l. : 85,5 cm ; P. : 19 cm

Hercule, la peau du lion de Némée nouée sur la poitrine a le bras droit levé et le gauche abaissé, sans doute tendu obliquement vers un autre protagoniste.
Ce schéma d'action, connu sur un sarcophage du IIe siècle du musée des Offices où il est simplement inversé par rapport à la sculpture de Chiragan, a toute chance de correspondre au voyage d'Hercule aux Enfers.
De la bouche de ces derniers, en bas et à sa gauche, Hercule tirait vers lui le chien Cerbère.
La fragmentation des Travaux d'Hercule a été telle que subsistent encore de nombreux morceaux qui leur appartenaient mais que l'on ne peut replacer avec certitude.

Dans la légende, Eurysthée, souverain de Tirynthe, convoque Hercule et lui ordonne de lui rapporter Cerbère, le gardien des Enfers. Pluton (dieu des Enfers), laissait toujours les portes du Tartare ouvertes, et Cerbère, féroce chien à trois têtes et à queue de dragon, protégeait l'entrée.
Pluton autorise Hercule à affronter Cerbère mais à mains nues. L'animal, apeuré, se fait étouffer par les bras de Hercule, mais Pluton intervient pour éviter la mise à mort de la bête et autorise Hercule à emmener le chien avec lui jusqu'à Tirynthe.
Eurysthée, terrorisé, reconnaît la victoire de son cousin et lui ordonne de ramener le chien aux Enfers et de disparaître.

Inv. Ra 28e

Pour plus d'informations sur cette œuvre, rendez-vous ici.

Lu 43 fois

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest







Inscription à la newsletter