Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-12:45 / 14:00-18:00. Gratuit pour les - 18 ans. Gratuit pour tous chaque premier dimanche du mois.


Denier de Coelius Caldus



Le consul C. Coelius Caldus a fait frapper ce denier à Rome en 51 avant notre ère. Au droit, la tablette de cire rappelle la loi obligeant le vote à bulletin secret approuvée par un ancêtre du consul.


© Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré

Coelius Caldus

Homme politique romain, magistrat monétaire en 51 avant notre ère
Frappée à Rome, en 51 avant notre ère
Denier - Argent
3,71 g

Au droit : Signes de l’âge, paupières accentuées, plis des rides font de ce portrait l’exemple le plus complet du courant réaliste voire expressionniste de la fin de la République. Des rapports existent avec certaines sculptures romaines de l’époque. Le long nez d’origine semble avoir été regravé.

La tablette de cire rappelle la loi que fit approuver Coelius Caldus, tribun de la plèbe, en 107 avant notre ère. Elle obligeait le vote à bulletin secret dans le cadre des jugements pour haute trahison. L. D est l’abréviation de libero (« j’approuve ») et damno (« je condamne »).

© Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré
Au revers : IIIVIR : abréviation pour triumvir monetalis (l’un des trois jeunes magistrats autorisés à frapper les monnaies). Ces triumviri rappellent les grandes actions (acta) de leurs ancêtres. Les boucliers, autour de la tête du Soleil (Sol), renvoient aux victoires militaires en Orient du grand-père, portraituré au droit.

Texte : Pascal Capus et Marie-Laure Le Brazidec

Inv. 2000.16.333
 

Lu 12 fois

Dans la même rubrique :
< >

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest







Inscription à la newsletter