Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7, de 10:00 à 18:00. Gratuit pour les - 18 ans. Gratuit pour tous chaque premier dimanche du mois.


Buste de Marc Aurèle, jeune



Buste en marbre de Marc Aurèle jeune découvert sur le site de la villa romaine de Chiragan (Martres-Tolosane, Haute-Garonne)


© Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré

Marc Aurèle

Acquis entre 1826 et 1828
Marbre de Göktepe (Turquie) sculpté entre 144 et 147
H. : 78,5 cm ; l. : 56,5 cm ; P. : 32,5 cm

Antonin avait prévu sa succession de longue date en faisant largement diffuser à travers l'Empire l'effigie du César Marc Aurèle. Cela valut à Chiragan l'un de ses plus beaux bustes, élaboré vers 145. Les années 144-145 furent importantes pour le jeune Marc Aurèle : il fut chargé d’un deuxième consulat et épousa Faustine, la fille d’Antonin le Pieux. Ce mariage scellait définitivement le choix d’Antonin de le destiner à l’Empire, ce que résume le titre de César (successeur).

© Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré
Un nouveau portrait fut alors réalisé en vieillissant légèrement le « type de l’adolescence » par l’ajout d’une barbe et d’une moustache naissantes. Le buste est très développé, avec un bel effet de draperie sur le manteau militaire (paludamentum), fixé par une fibule à fleur sur l'épaule droite. La moustache et la barbe, poussant maigrement, à fleur de peau, s'opposent à une masse de cheveux gonflée et abondamment creusée de boucles vrillées. L'iris de l’œil est gravée et la pupille doublement ponctuée, animation désormais conventionnelle dans le portrait romain.

Inv. Ra 61a

Pour plus d'informations sur cette œuvre, rendez-vous ici.

Lu 6 fois

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest







Inscription à la newsletter