Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-12:45 / 14:00-18:00. Gratuit pour les - 18 ans. Gratuit pour tous chaque premier dimanche du mois.


Buste cuirassé de Septime Sévère



Buste cuirassé de Septime Sévère découvert sur le site de la villa romaine de Chiragan (Martres-Tolosane, Haute-Garonne)


© Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré

Septime Sévère

Empereur de 193 à 211
Acquis entre 1826 et 1830
Marbre de Göktepe (Turquie) sculpté entre 195 et 200
H. : 73,5 cm ; l. : 66 cm ; P. : 36 cm

Les troubles qui suivirent l'assassinat de Commode, le 31 décembre 192, menacèrent gravement le régime impérial, qui ne se maintint que grâce à l'énergique action militaire de l'Africain Septime Sévère. En 193, après la disparition de deux empereurs éphémères, le sage Helvius Pertinax et l'avide Didius Julianus, il reçut le pouvoir suprême des prétoriens et du Sénat, puis donna le titre de César au général Clodius Albinus pour le dissuader de prendre la pourpre.


Enfin, en 194, il tua son dernier rival, Pescennius Niger. Septime Sévère eut le souci, afin d'en récupérer la popularité, de se situer dans la lignée des Antonins, se proclamant dès 195-196 fils de Marc Aurèle et frère de Commode. Grand maître des armées, il partage avec Trajan le privilège d'avoir laissé à Chiragan quatre de ses portraits sculptés (trois sont exposés).
Ces deux règnes importants sous les destinées de l'Empire le furent-ils aussi pour les édifices élevés sur ce site ? Il faut, certes, se méfier des seules considérations d'ordre statistique, car tous les portraits impériaux ne sont pas entrés au Musée Saint-Raymond, mais la question mérite d'être posée. Le rapport avec Marc Aurèle et surtout Antonin le Pieux se lit dans le superbe buste cuirassé produit entre 195 et 200.

Inv. Ra 66a

Pour plus d'informations sur cette œuvre, rendez-vous ici.
 

Lu 38 fois

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest







Inscription à la newsletter