Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-18:00. Gratuit pour les - de 18 ans. Gratuit pour tous chaque 1er dimanche du mois.


Aureus de l'empereur Elagabal



L'empereur Elagabal a fait frapper cet aureus à Rome en 219. Le revers représente une scène d'adventus liée au retour à Rome d'Elagabal en 219.


© Daniel Martin
© Daniel Martin

Elagabal

Empereur de 218 à 222
Frappée à Rome, en 219
Aureus - Or
6,53 g

Au droit : Une manœuvre politique fait passer ce neveu de l’impératrice Julia Domna pour un fils de Caracalla. On rebaptise donc l’adolescent comme son prétendu père, Antoninus. Même les caractéristiques physiques de Caracalla sont reprises. Elagabal, grand prêtre du dieu syrien El, est psychologiquement fragile, s’adonnant à des cérémonies qui mêlent religion et érotisme, dans une ambiance hystérique et sanglante.

Le syrien Elagabal ne régna que quatre ans. Ce portrait dévoile des traits enfantins qui deviendront comme fanés ensuite, malgré le très jeune âge du modèle. Lèvres épaisses, petit menton et courtes mèches en virgule sont proches des rares portraits sculptés connus de cet « empereur-enfant ».

© Daniel Martin
© Daniel Martin
Au revers : ADVENTVS AVGVSTI, « L’arrivée de l’Empereur » : Elagabal rentre à Rome après son séjour à Nicomédie (actuelle Izmir en Turquie) durant l’hiver 219. Ce type de représentation sera très courante durant le IIIe siècle.

Texte : Pascal Capus et Marie-Laure Le Brazidec, 2016

Inv. 2000.14.178

Pour plus d'informations sur cette monnaie, rendez-vous ici.

 

Lu 15 fois

Dans la même rubrique :
< >

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest
YouTube







Inscription à la newsletter