Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-12:45 / 14:00-18:00. Gratuit pour les - 18 ans. Gratuit pour tous chaque premier dimanche du mois.


Aureus de Claude



L'empereur Claude a fait frapper cet aureus à Lyon entre 50 et 51. Au revers, est représentée la déesse Pax, qui venge et promeut la juste valeur.


© Daniel Martin
© Daniel Martin

Claude

Empereur de 41 à 54
Frappée à Lyon, entre 50 et 51
Aureus - Or
7,71 g

Au droit : Couronne triomphale de laurier et buste nu. Le buste nu sur les monnaies d’Auguste rappelle les bustes sculptés de même époque : l’épaule et une partie du buste sont visibles. Avec Tibère puis surtout Claude, le thorax s’élargit et le muscle qui s’étend de l’oreille à la clavicule (sterno-cléido-mastoïdien) se développe.

A l’époque de cette frappe, Claude, après avoir été trahi par son épouse Messaline, vient d’épouser sa nièce, Agrippine la Jeune. Celle-ci réussit à faire adopter son fils, le futur Néron, par l’empereur sexagénaire.

© Daniel Martin
© Daniel Martin
Au revers : Le culte de la déesse Pax naquit avec l’érection d’un grand autel à Rome, sous Auguste, en 13 avant notre ère. La Paix est ici associée à l’image de la déesse grecque Némésis, qui venge et promeut la mesure juste. On se souvenait que l’orgueil et la démesure (hubris) du général Pompée avaient déjà été punis par cette divinité.

Texte : Pascal Capus

Inv. 2000.14.79

Pour plus d'informations sur cette monnaie, rendez-vous ici.

Lu 21 fois

Dans la même rubrique :
< >

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest







Inscription à la newsletter